L'Institut offre plusieurs cours de 15 heures et 30 heures, en plus du format courant de 45 heures.

Tous les cours de premier cycle sont ouverts aux auditeurs et auditrices libres, i.e. qui ne souhaitent pas suivre un programme universitaire.

Il suffit de s'inscrire au moins deux semaines avant le début du cours et d'acquitter les frais d'inscription et de scolarité.

Pour plus de détails, voir :
• auditeurs et étudiants libres;
• modalités d'inscription.

Brigitte Achard,
bureau des études,
publicité et promotion
(514) 739-3223 poste 323
brigitte.achard@ipastorale.ca

Anne-Marie Truong,
responsable de la comptabilité
(514) 739-3223 poste 322
comptabilite@ipastorale.ca

Laurence Lussier,
secrétaire- réceptionniste
reception@ipastorale.ca

Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

courriel: secretariat@ipastorale.ca

courriel :

secretariat@ipastorale.ca

tél.: (514) 739-3223 #323 télécopieur: (514) 739-1664

webmestre :

Francine Robert

accès à l'Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

comité à la vie étudiante

page d'informations
envoyer un courriel


Qu'est-ce que
l'Institut de pastorale ?


L'Institut de pastorale est le centre universitaire montréalais du Collège universitaire dominicain, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Depuis près de 800 ans, la tradition spirituelle et intellectuelle des Dominicains se caractérise par la recherche de la vérité, l'exigence, la rigueur et la liberté dans la réflexion, une sensibilité aux contextes culturels et sociaux, le service explicite de l'Évangile et de l'intelligence de la foi.

Depuis 1960, l'Institut de pastorale incarne cette tradition à Montréal, dans les domaines de la vie chrétienne et ecclésiale. Professeurs et étudiants y forment une communauté d'apprentissage et de recherche, dans l'esprit des collèges qui étaient l'unité de base des universités dès leur fondation au Moyen Âge. C'est l'université à taille humaine !

L'Institut vise prioritairement le service pastoral des communautés chrétiennes, l'éducation de la foi et la proposition de l'Évangile dans le monde actuel.

L'Institut de pastorale partage le statut universitaire du Collège dominicain. Les programmes et les diplômes de l'Institut sont reconnus par le Ministère de l'Éducation du Québec.

Plus d'information sur l'énoncé de mission et le statut universitaire de l'Institut.

 

Recommencer : d'une conversion à l'autre

Ce numéro de la revue « la vie spirituelle »,  paru en septembre 2000 aux éditions du Cerf (n° 736), traite du thème de la seconde conversion. Préparé par l'équipe de l'Institut de pastorale des Dominicains à Montréal, il rassemble des articles d'auteurs d'ici.

Avec l'accord des éditions du Cerf, plusieurs articles sont disponibles sur le site. Sur cette page : le texte de l'éditorial et la liste des articles disponibles.

Éditorial

Daniel Cadrin, o.p., directeur de l'Institut de pastorale

Les Églises cherchent actuellement à ajuster les modalités de leur présence et de leur organisation. Les cultures s'affairent à devenir semblables les unes aux autres sous prétexte de mondialisation. Les sociétés s'interrrogent sur la confusion des valeurs et l'éclatement des appartenances. Pendant ce temps-là, discrètement, des personnes découvrent à nouveau le chemin de l'Évangile, comme voie de bonheur. Elles ont pu recevoir une éducation chrétienne, mais cette foi première s'est effacée au fil des ans, ne laissant que des souvenirs vagues, malheureux ou sans avenir. Elles croyaient avoir bien fermé le dossier religieux, pour cause de non-pertinence, et voilà qu'une rencontre, une crise personnelle, les fait entrer dans une conversion imprévue et  reprendre la route des disciples, remplie d'incertitudes mais aussi d'une espérance nouvelle. Ou elles ont pu continuer un certain engagement dans la foi chrétienne, mais sans élan intérieur. Et voilà qu'une transition dans leur vie, la fréquentation des Écritures ou encore le contact avec des gens souffrants vient bouleverser cette routine. Un esprit de transformation vient souffler dans leur vie.

Ces expériences de recommencement ou de seconde conversion, quand ce n'est pas en fait la première, sont porteuses de sens et d'avenir pour la vie spirituelle chrétienne. Ce numéro y porte attention, de diverses manières. En regardant ces expériences elles-mêmes sous divers angles : la quête de Dieu qui s'y trouve, ses découvertes et ses questions, son contexte et ses risques. En écoutant quelques témoins, qui nous parlent de leur itinéraire. En réfléchissant sur les suites à donner à ces recommencements, par le récit, l'éducation de la foi et les parcours possibles dans des groupes. En suivant les disciples en Marc, dans leur long cheminement.

Ce numéro a été préparé par l'équipe de l'Institut de pastorale des Dominicains, à Montréal. Ces contributions nous font entendre des voix nord-américaines, engagées surtout dans l'Église du Québec. Les questions et les pistes présentées, malgré les différences d'histoire et de sensibilité, peuvent toutefois rejoindre les situations vécues en Europe de l'Ouest. Le contexte religieux et ecclésial, des deux côtés de l'Atlantique, demeure marqué par un même défi d'évangélisation. L'attention aux recommencements et à ses conversions en est un passage privilégié.

 

Articles disponibles sur le site

La seconde conversion à Dieu, selon S. Marc, Francine Robert

Lève-toi jusqu'à toi-même : accompagner les recommençants, Marthe Lamothe, s.a.s.v.

Les images de Dieu sur l'autre versant de la conversion, Sophie Tremblay

(Se) raconter sa conversion, Paul-André Giguère

Conversion et éducation de la foi, Daniel Cadrin, o.p.

Les petits groupes et les parcours spirituels, Jean-Louis Larochelle, o.p.

Revue "la vie spirituelle" Fernand Dumont : un homme à la foi partagée, Denis Gagnon, o.p

Recherche spirituelle et conversion chrétienne, Gaston Raymond, o.p., †

 

 

Lien vers la revue La vie spirituelle sur le site des Éditions du Cerf