L'Institut offre plusieurs cours de 15 heures et 30 heures, en plus du format courant de 45 heures.

Tous les cours de premier cycle sont ouverts aux auditeurs et auditrices libres, i.e. qui ne souhaitent pas suivre un programme universitaire.

Il suffit de s'inscrire au moins deux semaines avant le début du cours et d'acquitter les frais d'inscription et de scolarité.

Pour plus de détails, voir :
• auditeurs et étudiants libres;
• modalités d'inscription.

Brigitte Achard,
bureau des études,
publicit et promotion
(514) 739-3223 poste 323
brigitte.achard@ipastorale.ca

Anne-Marie Truong,
responsable de la comptabilité
(514) 739-3223 poste 322
comptabilite@ipastorale.ca

Laurence Lussier,
secrétaire-réceptionniste
reception@ipastorale.ca

Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

courriel: secretariat@ipastorale.ca

courriel :
secretariat@ipastorale.ca

tél.: (514) 739-3223 #323 télécopieur: (514) 739-1664

webmestre :
Francine Robert

accès à l'Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

comité à la vie étudiante

page d'informations
envoyer un courriel


Qu'est-ce que
l'Institut de pastorale ?


 

L’été 2018 est beau et chaud... il vous attend à l’Institut !

Cours de 15 hres (1 crédit).  Frais : 110$ (inscription 15$ ; scolarité et documents 95$)
Formulaire d'inscription en bas de page

Thérèse de Lisieux, une sainte pour notre temps

Pierre Francoeur, csv
SPR 3326 – 1 cr.
5 après-midis, 13h30 à 16h30 : 18 au 22 juin 2018

Thérèse de Lisieux, carmélite, docteure de l’Église, 1873-1897. À travers des textes de la sainte, nous tenterons, pendant ce cours, de mieux comprendre le parcours spirituel de cette femme extraordinaire de liberté et de tendresse de Dieu : un chantre de la miséricorde divine !
A travers tous les événements de sa vie, elle a su reconnaître l’action aimante de Dieu. Elle a nommé de façon unique et originale une voie de sainteté toute nouvelle et bien droite. On apprendra aussi comment elle a vécu une conversion.
On approfondira la réalité de cette missionnaire, jamais sortie de son Carmel, patronne des Missions comme saint François-Xavier, s.j. On découvrira également comment elle a géré une terrible nuit de la foi vers la fin de sa courte vie. Enfin, on s’émerveillera de constater comment sa spiritualité est pertinente pour notre monde de 2018 !

Un livre accompagnera la démarche :
Cheminer avec Thérèse de Lisieux, Parcours en sept espaces spirituels ,
Pierre Francoeur, Mediaspaul, 2001.

De Jésus à Paul et de Paul à Jean :
la formation du Nouveau Testament

Michel Gourgues, o.p.
THB 1115 – 1 cr.
5 matins, 9h à 12h : 2 au 6 juillet 2018

Ce cours se propose de laisser parler le Nouveau Testament lui-même pour y recueillir les indices sur les usages, les besoins et les évolutions qui l’amenèrent à prendre forme progressivement, en passant du stade oral (30-50) au stade épistolaire (50-70) puis au stade narratif (70-100) en moins de trois générations. On s’intéressera à certains thèmes fondamentaux qui témoignent d’une étape à l’autre d’une appropriation et d’un approfondissement du mystère. On réfléchira aussi à ce qu’implique un tel parcours quant à la conception de la révélation et de la place capitale qu’elle fait à la réception.

Le pardon et le deuil

Claude Mailloux
RCP 3480 – 1 cr.
5 matins, 9h à 12h : 9 au 13 juillet 2018

La manière habituelle d’aborder le deuil et le pardon consiste à se référer à un processus en étapes telles que les décrivent de nombreux modèles. Il est ainsi possible de tracer une carte générale du cheminement.
Or, ces savoirs généraux du deuil et du pardon escamotent l’expérience et ce qui cherche à s’y dire. C’est en partant de l’expérience, donc de l’intérieur, que le cours examine ce qui fait problème pour la personne. Lors de tels événements, le monde de sens ne peut plus tenir comme auparavant. Une réorganisation s’impose. Soit l’on se referme sur le connu, soit l’on ose remettre en question ce qui fait problème. Par exemple, le mode relationnel peut se révéler en souffrance, la question du « Qui suis-je ? » peut se présenter de manière insistante, les repères de la foi peuvent se montrer inadéquats, etc.
C’est en habilitant à relire les questions existentielles, spirituelles et religieuses qui surgissent à l’occasion du pardon et du deuil que le cours rend possible la réinscription de ces réalités dans le monde du sens vécu.

« Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » :
pour que la voix des jeunes résonne dans nos communautés ecclésiales

Michel Nolin
PST 3325 – 1 cr.
5 matins, 9h à 12h : 13 au 17 août 2018

La XVe Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Évêques aura pour thème : Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel.
Dans sa lettre adressée aux jeunes, le pape François indique aux jeunes qu’« un monde meilleur se construit aussi grâce à vous [les jeunes] à votre désir de changement et à votre générosité. » Il est clair que le Pape lance un appel solennel à l’endroit des jeunes à qui il demande de se faire entendre, de donner leur avis sur les orientations de l’Église.
Cette invitation faite aux jeunes demande réflexion de la part des intervenants pastoraux et de la part des communautés chrétiennes. Sommes-nous capables d’entendre les jeunes qui frappent à nos portes ? Quel accueil réservons-nous aux jeunes dans nos communautés, quelle est leur place ? L’éveil vocationnel est-il porté par la pastorale des jeunes dans nos milieux ?
Comment et où rencontrer les jeunes qui ne fréquentent pas nos communautés chrétiennes ? Comment pouvons-nous penser nos interventions pastorales auprès des jeunes en tenant compte d’« une culture “scientiste”, souvent dominée par la technique et par les infinies possibilités qu’elle promet d’ouvrir » ? Quel est la mission des intervenants en pastorale jeunesse et leurs motivations dans ce nouvel environnement ?

Formulaire d'inscription printemps - été 2018 (pdf)



Inscription : modalités ; formulaire (pdf)frais de scolarité   |  les programmes de 1er cycle